21/12/2014 Emmanuel

131012_wbc_lyt 1147
121014_총동원주일예배 255a
s_20131110-00296-153
s_20131110-00307-153

(Matthieu 1:18-25)

 Prédicateur : Évêque Sung-Hyun KIM

Dieu est le Créateur.
Il créa toutes choses (Ge 1.1)
et fit multiplier l’humanité
ce qui fut l’accomplissement d’une grande volonté.
La volonté de Dieu fut de recevoir gloire à travers le Fils, (Jn 17.1-2)
de le glorifier pour qu’il hérite des cieux.
Comme la gloire du Père et la vie éternelle
se trouvent dans les cieux,
il accorda un amour spécial à l’humanité
pour qu’elle obtienne cette gloire avec le Fils. (Ro 8.16-17)
Comme Dieu le dit d’avance, (Jn 1.14)
il fut avec la vierge élue, (Mt 1.21)
et fut aussi avec le Nazaréen auquel elle donna naissance,
ce qui signifie Emmanuel.
Ayant montré une telle révélation à l’humanité entière,
ceci est notre foi. (Jn 3:16)
Ce à quoi nous croyons est que
Dieu reconnait et est avec
celui qui lui obéit et demeure dans sa justice
Et pour fortifier encore plus ceci,
il donna le Saint Esprit Paraclet dans nos coeurs.

*Celui qui reçoit le Saint Esprit doit reconnaitre
que Dieu Emmanuel est avec lui
et bénir son ame par la foi éternelle.

*Il n’abandonne jamais comme un orphelin
celui qui croit au Seigneur Jésus
mais demeure toujours avec lui pour l’élever.

*Lorsqu’on dépend du Saint Esprit et agit par lui
comme un enfant tete le lait de sa mère,
on expérimente Emmanuel.

%Ne doutons pas de Dieu
mais appartenons lui corps et ame pour lui obéir.
Lui est notre salut

23/11/2014 La vraie foi

 

 

(Matthieu 23.23-24)

Prédicateur: Évêque Sung-Hyun KIM

Dieu est un vrai dieu.
Il sauva Jésus d’entre les morts
et fit qu’il devienne la foi pour nous. (Mc 16.14- )
Puisque notre service envers Dieu
est la justice de la foi, (Ro 1.16-17)
rien n’est mensonge, rien n’est inutile. (Mt 5.17-20)
En croyant à Jésus et en nous unissant à lui en lui,
nous recevons la rédemption
et entrons dans la vie éternelle, (Jn 3.16-18)
et en obéissant à la foi révélée dans la Bible,
nous sommes également béenis dans le monde. (Mal 3.7-9)
Dans l’Ancien Testament, la dime fut la marque de l’obéissance
alors que dans le Nouveau Testament,
c’est celle de la foi (Mt 8.4)
Il faut croire que la dime appartient à Dieu
et la séparer saintement pour que ce soit la foi.
Par conséquent, il ne faut pas abandonner
la justice, la miséricorde et la foi,
plus importantes que la Loi
pour que ce soit la vraie foi.
Il faut avoir la crainte de Dieu
pour que ce soit la vraie foi. (Ac 5.9)
Le Saint Esprit vint pour nous l’enseigner.

*Puisque Dieu donna tous les commandements par le Saint Esprit,
ce dernier est l’Esprit de la vérité.

*Comme dans la foi, il faut agir par le Saint Esprit,
ce dernier est le meme hier et aujourd’hui.

*La dime appartient à Dieu.
Il ne faut pas voler ce qui lui appartient.

%Quelle que soit la piété qu’on puisse avoir,
si on devient ennemi de Dieu,
on n’a pas la vie.
Satan régit sur ceux dont l’esprit est mort.

16/11/2014 Choisissez les bénédictions et la vie

 

 (Deutéronome 30.15-20)

Sermon : Évêque Sung-Hyun KIM

Dieu est l’origine des bénédictions.
Sa volonté déterminée fut d’accorder
les bénédictions spirituelles à l’humanité (Mt 6:.0)
et ceci par Jésus Christ seul,
car lui est la vie. (Jn 14.6)
Ainsi c’est à travers Jésus
qu’il nous fait obtenir la vie et les bénédictions (Lc 24.50-51)
Jesus est celui qui vint par la volonté de Dieu (Jn 6.39)
et celui qui vient au devant de Dieu selon elle
obtient sans faute les bénédictions et la vie. (Dt 30,19-20)
Cependant, le droit de les choisir appartient à chaque individu. (Jn 1.12)
La foi est l’occasion de faire ce choix, (Mc 9.23)
Celui qui méprise les bénédictions et la vie
ne pourra jamais les avoir
alors que celui qui fait le choix humblement selon la volonté de Dieu
les acquiert.
Il faut choisir de tout coeur
et pour ce, il faut la foi.
Puisque Dieu donna à chacun le Saint Esprit en vue de la foi,
ce dernier est l’Esprit de la verité. (1 Cor 12.11)

*Choisissons les bénédictions.
Lorsqu’on obéit à la parole de Dieu
et qu’on reconnait Dieu,
on reçoit les bénédictions.

*Choisissons la vie.
Lorsqu’on croit en Jésus et reconnait son mérite,
on reçoit le salut.

*Si en étant chrétien,
on méprise la volonté déterminée de Dieu,
on est simplement un religieux.

%Soyons spirituels.
Aspirons aux bénédictions spirituelles et à la vie
et choisissons-les.

9/11/2014 Que le nom de Dieu soit sanctifié

 

(Malachi 1.6-14)

Sermon : Évêque Sung-Hyun KIM

Dieu est vrai.
Il parla de lui (Jn 1.14),
se révéla par son Fils
et donna la rédemption par son sang (Jn 3.16)
et nous justifia. (Jn 6.53-55)
Nous, en y croyant
allons devant Dieu
et c’est cela la justification. (Ro 1.16-17)
Ne prenez pas en vain le nom de Dieu. (Ex 20.7)
La foi, c’est obéir (Jac 2.26)
et glorifier Dieu.
L’homme fait honte à Dieu par son avarice
et s’éloigne de Dieu par sa paresse.
C’est ainsi que Dieu est grandement déçu. (Mal 1.1)
Par conséquent, ne pas décevoir Dieu,
c’est cela la foi.
Puisque celui qui donna Jésus
donna aussi le Saint Esprit Paraclet,
vivons par la foi.

*Ne déshonorez pas le nom de Dieu.
Celui qui a accueilli le nom de Dieu
est son enfant,
le justifié.

*Montrons notre foi.
Celui qui professe avoir la foi
mais n’a pas les actes,
a une foi morte.

*Bien que nous ne puissions voir de nos yeux,
celui qui a rendu Dieu honteux
a déjà été refusé.

%Approchons-nous de Dieu
et éloignons-nous du diable.
Servons Dieu selon sa volonté.

26/10/2014 Le signe du désert


(Matthieu 14.13-21) 

Prédicateur : Évêque Sung-Hyun KIM

 

Dieu se fait connaitre par la puissance et les signes.
Il manifesta le fait qu’il est vivant par Jésus
et reçoit toute gloire de par ce dernier. (Jn 17.4-5)
Comme Dieu était toujours avec lui,
Jésus avait toujours avec lui
son autorité et ses signes (Mt 9.8)
et ceci afin de donner l’espoir et la foi
à tous ceux qui croient. (Hé 10.23-25)
Jésus nous demande de lui apporter tout ce qui nous manque.
Il n’y a point de signes
dans ce que nous tenons à la main
mais les signes arrivent
quand nous remettons entre ses mains. (Mt 14.18)
Qu’est-ce qui nous manque ? (Mt 14.17)
Le Seigneur Jésus nous demande de le lui apporter.
Le signe des cinq pains et des deux poissons
est le meme hier ou aujourd’hui. (He 13.8)
Puisque c’est cela notre puissance,
c’est la foi que Dieu nous octroya par gra?ce.
C’est la foi qu’on peut pratiquer
quand on obéit au Saint Esprit.

*Nous prions
non pas pour nous cultiver le caractère
mais pour etre exaucés.

*Notre obéissance n’est pas une crainte religieuse
mais la foi promise.

*Si on accueille sans douter les oeuvres
que le Seigneur accomplit,
sa puissance est exaucée par les signes.
C’est cela l’alliance éternelle.

%Ne doutez point mais croyez en Dieu
et apportez-lui ce que vous avez.
C’est lui qui invoquera les bénédictions.