30/11/2014 L’espoir de Jacob

131012_wbc_lyt 1151
s_20131110-00307-153
êveque Sung-Hun Kim
121014_총동원주일예배 255a – 1800_1200

 

(Genèse 28.10-22)

Prédicateur : Ki-Dong KIM, Évêque doyen

Dieu est notre Père.
Comme il ouvrit les portes des cieux
et fit descendre les bénédictions, (Mal 3.10)
nous avons cru en lui
et de par sa grace les avons reçues.
Dieu est un Dieu vivant et véritable,
tout provient de lui (Gn 1.1)
et comme il sema la semence,
nous sommes son champ, ses co-ouvriers,
son édifice. (1 Co 3.9)
Sa providence (Mc 3.13-15)
fut que son temple fut érigé là où il voulait
et qu’il accomplit sa volonté par ceux qu’il voulait,
Jésus Christ est donc le meme hier ou aujourd’hui. (Hé 13.8)
La foi est la porte des cieux,
le temple de Dieu. (Ge 28.17)
C’est pourquoi, avec l’oreiller de son rêve,
Jacob batit le pilier de pierre d’espoir
et tint sa promesse avec Dieu.
Cela devint ainsi notre foi et le berceau de la mission.
Le Saint Esprit à la place de la Loi nous fit vivre. (Ro 8.1-2)

*La foi doit rever de l’espoir.
Si on marche avec Dieu,
Dieu fera qu’on devienne l’origine des bénédictions.

*Nous croyons en un vrai Dieu.
Lui est vivant et accomplit sa volonté.

*La bénédiction spirituelle est éternelle
alors que la bénédiction normale
devient un témoignage dans ce monde.
Nous, nous croyons en sa promesse.

%Nous faisons la promesse avec Dieu,
la tenons et devons patienter
jusqu’a la première résurrection.